Yes ! She can !

Publié le par Le jovinien masqué



Et oui un bonheur n'arrive jamais seul. Ma chienne vient de faire des quintuplés et Isabelle Bourassin nous dévoile son projet pour les élections municipales de septembre 2009. Un magnifique programme pour 2014. Il arrive un peu tard mais ne boudons pas notre plaisir vieux motard que j'aimais. Pour mes quintuplés il s'agit de 2 mâles et 3 femelles. Tous futurs chiens policiers.


Le programme-discours que vous lirez ci-dessous est en fait un travail de commande. Mon éditeur m'a demandé de rédiger un programme politique «  à la manière de... ». Si vous arrivez au bout de sa lecture vous n'aurez plus besoin d'aller regarder celui d'Isabelle Bourassin sur son blog. La quintessence en est respectée.



"

Mes chers concitoyens c'est en toute humilité que je me présente à vos suffrages !!!. Vous connaissez tout l'amour que je porte à notre magnifique ville de Joigny. Je veux la voir rayonner au delà des frontières de notre département, par de là la région . Je sais que c'est possible car elle le mérite. Vous connaissez ma pugnacité oui car je suis pugnace !!!!. Quand je veux quelque chose je l'obtiens!! Mais ce que je veux c'est essentiellement votre bien-être, votre bonheur, vous qui ne savez pas toujours très bien ce dont vous avez besoin. Mais il faut dire que vous n'êtes pas toujours fut-fut. Ne craignez rien avec moi c'est tout droit, c'est clair c'est simple c'est sans ambiguïté. Quand on veut on peut!!!!


Tout d'abord quand on a de l'ambition pour sa ville, ma mairie, la mienne, la vôtre un peu, il faut savoir s'entourer. Et sans détour j'ose le dire car dans la vie il faut oser , en toute simplicité je sais m'entourer.


J'ai su créer autour de ma très forte personnalité, le terreau propice à l'épanouissement de personnalités venues d'horizons tellement divers qu'un cochon n'y aurait pas retrouvé ses petits. Mais moi j'ai su. J'ai su que je tenais là autour de moi le ferment d'un renouveau pour Joigny. J'ai su reconnaître dans chacune des personnes qui m'a rejointe dans cette union pour Joigny, l'étincelle du renouveau jovinien. Entendez vous ces multiples étiquettes qui se sont ralliées à mon étendard...UMP...nouveau centre...PRG...un titulaire du permis B..un autre du permis de chasse...ancien centre...centre mou...un tyrosémiophile repenti...La roche-Migennes tous le monde descend. En somme une union de partout, de nulle part, d'ailleurs. Mon union à moi, pour vous si vous me méritez !!! Et je pense que vous me méritez car je suis la meilleure.

La liste que je mène et moi-même avons élaboré un programme éblouissant et novateur pour l'avenir de Joigny, tant au niveau de l'économie et de l'emploi, de la culture du sport et du cadre de vie , de l'environnement un peu. D’autres thèmes sont aussi importants mais vous en découvrirez nos analyses après notre élection…au soir du premier tour !!!!!! Evidement !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


N'ayez crainte je ne vous assommerai pas de relance keynésienne, de cycle de kondratieff pas plus que des accords de Breton Wood. Je ne vous parlerai pas plus du recyclage problématique des cellules photovoltaïques après une vingtaine d'années suite à la cristallisation du silicium. N'ayez crainte je ne parlerai pas non plus de la pyramide des besoins de Maslow...En fait je ne parlerai pas beaucoup car notremon programme est simple. Et clairement et simplement nousje pourrai vous l'exposer. Ma devise est « efficacité, efficacité...et efficacité ». Projetons nous…dans les près fleurette fleurette…


Nous abordons donc le premier thème de l'économie et de l'emploi.

Vous pourrez constater que nos ambitions sur ce plan, pour Joigny, dépassent, et de loin, les visions étriquées socialo-communistes griffonnées sur un coin de table.


Mes chers concitoyens il faut attirer de nouvelles entreprises pour que de nouveaux emplois soit créés. Et oui ! Personne avant moi n’y avait pensé et j’ose le dire . Vous méritez la vérité. Après avoir mené une très lourde étude mes colistiers et moi-même (car nous faisons tout par nous même et cela se voit !!!) nous nous sommes rendus compte que l’excellente situation de Joigny était mal exploitée.

Nous avons donc décidé d’améliorer la signalisation en direction de Joigny ! Notre ambition est simplement de pouvoir dire « Tous les chemins mènent à Joigny pour en repartir c’est un autre problème ». Tel est le niveau de nos ambitions économiques. Ainsi toutes les entreprises qui voudront venir s’installer à joigny n’auront qu’à suivre les flèches.

Vous le voyez, avec nous, de l’action et non des effets de manches socialo-communiste. Nous serons francs avec vous Renault Elf Pechiney Alstom et bien d’autres ne s’implanteront pas à Joigny. Avec nous pas de faux espoirs pas de bla bla du concret et de la pancarte ! L’économie, pour peu qu’on s’y intéresse, c’est vraiment simple. Vous l’aurez compris je mobiliserai toute mon énergie et celle de mon équipe pour l’emploi des Joviniens en faisant tout, vraiment tout, et bien plus encore.


Nous n’oublierons pas la mise en valeur des bâtiments que le GG nous abandonne conséquence désastreuse de la RGPP que j’avais voté pour mais que j’pensais pas qu’ça nous tom’brait dessus ! Le développement économique de Joigny doit évidement passer une revitalisation de ce site. Ce n’est que dans ces conditions que Joigny retrouvera un niveau d’emploi acceptable ! Vous le voyez ! des mots forts pour une action encore plus forte. Une fois de plus pas de bla bla ni de traca. « Efficacité, efficacité…et efficacité ».



Mais pour être bien dans sa ville il faut aussi être bien dans sa ville. Et oui ça aussi il fallait le dire ! L’environnement est alors en conséquence la priorité des priorités. J’inaugurerai enfin la station d’épuration que les socialo-communistes n’ont pas été foutu de terminer en 16 mois. Un scandale ! Parallèlement afin de développer la biodiversité nous planterons des jachères fleuries et apicoles. Et oui ! Apicole mais sans en abuser ! Nous avons choisi un grainetier extérieur à la ville (et oui malheureusement il faut savoir faire des sacrifices et se rendre à l’évidence que la préférence géographique des fournisseurs n’est pas toujours possible ). Un grainetier reconnu mondialement « RONDE TOP PARTOUT PAREIL ». Que voulez-vous chez nous l’environnement est une seconde nature. Ce n’est pas seulement des paroles en l’air !

Cerise sur le gâteau, ces jachères «RONDE TOP PARTOUT PAREIL »  qui rappelons le est excellent pour la biodiversité car du nord au sud, de l’est à l’ouest nous auront les mêmes, seront reliées entre elles par des pistes…OUI !!! vous l’avez deviné et formulé ! Des pistes cyclables. Je vois que vous suivez et que notremon projet écologique vous intéresse. Des pistes cyclables mais sécurisées ! Séparées de la chaussée par une ligne de peinture infranchissable de 20 cm de large. Pour nous la sécurité n’a pas de prix. Et pour un coût modéré !


Mais que serait une ville dans un écrin de verdure si elle n’avait aussi une identité culturelle. Rien ! Mais ne craignez rien ce ne sera pas le cas ! La patrie de l’auteur « La traversée de la jument passe-muraille » Joigny, sera la ville du conte !!! YES !

Un de mes colistiers fin connaisseur de la chose écrite ouvrira Joigny au merveilleux monde des bisounours. Les touristes accourront de tout l’univers à la satisfaction des commerçants. La culture, fer de lance de l’économie.


Pour terminer le projet qui nous tient à cœur !!! La réalisation d’une immense tyrolienne qui partira du cloché de l’église Saint Jean ( j’entends d’ici le jovinien masqué crier au coq car nous l’enlèverons) et qui filera vers le pont Saint Nicolas en faisant une étape place Jean de Joigny. Nous étudions (nous même en interne car l'argent publique c'est sacré)la mise en place d' un immense ressort à l'arrivée de la tyrolienne capable de faire remonter l'utilisateur directement au départ dès l'impact. J'avoue que les test s que nous avons menés grandeur nature ne sont pas tout à fait concluant. La difficulté étant de trouver le juste milieu dans la tension du ressort. Mais n'ayez crainte nous trouverons la solution car quand on veut...on peut . « Efficacité, efficacité, et efficacité... ».


Voilà j'en arrive à la fin de l'exposé de monnotre projet qui soyez en certain est un projet dont nous maîtrisons chacun des rouages techniques et financiers. Car nous ne sommes pas comme certains socialo-communiste que je nommerai pas et qui vous vendent des chameaux à deux bosses en Espagne !!


Je sais que je pourrai compter sur vous dimanche 20 septembre 2009 car vous avez compris que le seul projet qui coupera la route aux socialo-communiste et qui en plus tiens la route est le mienotre. Vous m'avez compris ! Vive les Joviniens, vive Joigny libéré, vive moi et vive la République!!!!!

"

Publié dans JOIGNY

Commenter cet article

badou 06/11/2009 18:43


Juste un petit commentaire qui n'a rien a voir avec isabelle (même si sont anticommunisme primaire m'a encore bien fait rire dans le bulletin de la ville que nous venons de recevoir).
C'est plutôt en rapport avec la remarque sur Colas/Chandivers qui sont "surchargés par leur travail respectif". Il me semble que Trutru insinue que les profs n'en foutent pas une ramée. Il me
semble donc que cet individu est plutôt limité et dans ses reflexions, et dans sa connaissance du travail d'enseignant. Par contre, il est plein de préjugés et sans doute de rancoeur. Plaignons-le
donc.
Et les 4800 euros annoncé par Luis-nourredin Pita pour 13 heures de cours me laisse sur le cul. Je suis en fin de carrière et je n'en touche pas la moitié!!! Excusez-moi, ce devait être de
l'humour, je n'ai rien compris...


Une Observatrice ! 27/10/2009 18:57


Monsieur Rive Gauche, puisque chez vous tout s'articule bien et que vous savez comme il faut faire passer les choses, vous allez pouvoir expliquer à Mam Bourassin qu'elle est très mal placée pour
donner des cours....
On lui en a donné pendant toute la campagne, mais non elle n'a pas bien compris, elle insiste et elle en redemmande, elle nous prend pour son "petit Fan Club" de "Feu Volumineuse équipe".... Elle
nous fait un cours sur un Adjoint, puisqu'elle n'a aucune autre possibilité, la pauvre ...... Elle est foutue de rester là, tellement naive, elle a oublié que les Régionales lui étaient passées
devant !!!!


Le jovinien masqué 27/10/2009 22:11


Avouez que si Isabelle Bourassin n'existait pas au conseil municipal ..bon d'accord nous n'irions pas jusqu'à l'inventer. Sinon je pense que les Joviniens devront être vigilents du côté de Fredéric
Rousse...sans vouloir lui donner plus d'importance qu'il en a toutefois.


0832 24/10/2009 09:06


Dernière info sur France bleu Auxerre : "le corbeau de Joigny ne sera pas démasqué car une action en justice ne peut être entamée que sur le dépôt d'une plainte par le principal intéressé, soit en
l'occurrence par P Auberger qui ne semble pas disposé à le faire. Pourquoi? Comment? Ce monsieur maire de Joigny pendant 30 ans a décidément autant de sens civique que la semelle de ses godasses.
Malgré la lettre de P Hello, la justice ne recherche pas ce corbeau, se faisant ainsi complice d'un individu bien peu recommandable qui recommencera, autrement, autre chose, à une prochaine
occasion...
En un mot comme en cent : "Joviniennes, joviniens, même si vous n'êtes pas contents, la justice et P Auberger s'en moquent". Décidément, rien que du beau monde!!!


Luis-Nourredine PITA 19/10/2009 21:46


Je puis vous assurer que l'indemnité d'un adjoint ou d'un maire (pour l'avoir pratiqué dans une ville de taille comparable à Joigny)n'est pas un luxe. Si l'on s'attarde sur les heures accomplies
par ces élus, cela dépasse allègrement les 35 heures hebdomadaires, dans mon cas, cela se rapprochait plutôt de 50 heures/semaine.
Bernard MORAINE et tous ses adjoints se dépensent sans compter leur temps de travail et ce, pour le bien des joviniennes et joviniens.
Comme je l'écris sur mon blog, je préfère la situation du fonctionnaire que je suis qui perçoit 4800 € nets pour 13 heures de cours semaine. Comme je ne suis pllus enseignant, j'ai ce même salaire
avec quelques primes non négligeables pour mener à bien ma fonction de proviseur-adjoint. Je vous assure que c'est beaucoup plus relaxant que d'être Maire ou adjoint.


0832 13/10/2009 09:50


Plus le temps passe et plus je m'interroge avec une angoisse grandissante!!! De quelque coté que l'on se tourne,les critiques et les rappels à l'ordre sont tous adressés à cette pauvre Isabelle.
Joigny rive gauche, Joigny fière de sa gauche, le blog de Luis-Nourrédine Pita, aujourd'hui même se retrouvent sur le même terrain. J'ai moi aussi, et combien d'autres, laissé, sur son blog, nombre
de commentaires qu'elle ne publie pas bien sur,ça, c'est son droit. Mais toutes ces critiques, tous ces rappels à l'ordre devraient l'interpeller... Soit elle ne les lit pas, soit elle ne les
comprend pas. Elle me fait penser à ces jouets sur pile qui vont toujours droit devant sans rien voir, sans rien entendre et qui se cassent la figure au bout de la table!!! Inconsciente de s'être
dynamitée, toute seule, comme une grande, à force de sottises, d'alliances contre nature, de clowneries de mauvais goût, Isabelle Bourassin comme un vaillant petit soldat continue sur le chemin
qu'elle a choisi! C'est le mauvais chemin mais c'est celui, qu'en femme de mauvaises décisions, elle a choisi, alors elle le suit! Le bout de la table est tout près... Attention,
Isabelle!!!!!!!!!!!!!!! Elle est tombée!!! Elle est cassée!!! mais la pile fonctionne encore, alors elle continue!!!!
J'ai essayé, nous avons tous, essayé de l'arrêter mais elle contourne les obstacles pour aller se casser la figure un peu plus loin!!!
Elle croit en une espèce de légitimité parce que son grand père fut jadis, maire de Joigny! Mais, voyons, Isabelle, dans ce domaine là, ça ne marche pas à l'hérédité! Mon grand père était jardinier
et moi j'ai peur des vers de terre! Ma grand mère était chanteuse et moi je chante comme une casserole... Vous avez le droit, pauvre Isabelle, de ne pas suivre la voie tracée par votre grand père,
vous n'avez pas sa carrure, essayez autre chose, vous n'êtes pas faite pour la politique.