Ah ! La propreté...

Publié le par Le jovinien masqué

L'article de "Dialogue et dynamisme pour Joigny" intitulé :"La propreté de la ville...encore et toujours" paru dans le numéro 6 de décembre est à l'origine de celui -ci.

 

Si nous suivons le raisonnement simpliste de « Dialogue et dynamisme pour Joigny » en ce qui concerne les dépôts sauvages de détritus, ce n'est pas compliqué.

La droite est capable de maîtriser les dépôts illégaux d'ordures tandis que la gauche ne l'est pas. Un peu comme la diminution de la délinquance. Torture des chiffres afin de leur faire avouer le résultat espéré.Et même là le mensonge est obligatoire.

Pour la propreté  on fait pareil, une photo d'un tas de pneus prise on ne sait pas où, on ne sait pas quand et voilà l'illustration en guise de démonstration.

Pitoyable.

 

A ma droite... la gauche, culotte sale 3 tonnes d'ordures éparpillées illégales et ma gauche la droite, culotte immaculée, 260 grammes de déchets recyclés malencontreusement égarés sur la voie publique.

 

 

Mais de qui se moque-t-on ?

 

Cet article voudrait démontrer que la gauche aborde la gestion des déchets d'une façon déplorable ? Qu'il suffirait de mettre un agent municipal derrière chaque Jovinien de sorte à s'assurer qu'il dépose ses déchets où ils doivent l'être ? Qu'il suffirait de mettre une amende à chaque contrevenant ? Encore faudrait-il le connaître.

 

Et bien pourquoi la droite n'a t-elle pas appliquée ces suggestions lorsqu'elle était en place ?

30 ans de pouvoir auraient ainsi assuré à la municipalité une propreté exemplaire pour plusieurs décennies.

 

C'est encore un mauvais procès que « Dialogue et dynamisme pour Joigny » intente à la majorité.

 

Et quand je lis dans l' éditorial de ce numéro 6 «  Nous nous retrouvons maintenant dans une situation de critique, que nous essayons de maintenir constructive. » Je ne peux que m'interroger sur la signification d'une critique constructive venant de la liste « Dialogue et dynamisme pour Joigny ».

 

Cependant, toujours dans l'éditorial et à la lecture de la fin de cette phrase :

« Nous nous sommes engagés depuis 3 ans...dans le seul but de vous servir et de faire évoluer notre ville dans le bon sens, sans aucune ambition personnelle. » je suis rassuré.

 

Ils n'ont pas d'ambition personnelles et les Joviniens n'auront donc pas à se soucier de leurs candidatures...

Publié dans JOIGNY

Commenter cet article