Une obstination de marin...

Publié le par Le jovinien masqué

Si toutefois vous aviez raté l'information je vous la redonne :

« Frédéric ROUSSE, Président des Jeunes Actifs de l'UMP de  Bourgogne fera samedi 14 novembre une intervention sur le thème de l'Europe à l'Assemblée Nationale lors du 2ème Forum national des Jeunes Actifs de l'UMP, en présence de Monsieur Claude GUEANT, Secrétaire Général de la Présidence de la République. A l'issue de son intervention, des jeunes icaunais poseront des questions au Secrétaire Général de l'Elysée. »

 De toute façon vu l'heure à laquelle j'écris l'article c'est trop tard ! A mon avis vous n'avez pas raté grand chose.
Pour cette information je me suis contenté de faire un copié/collé. J'espère que Frédéric Rousse ne m'en voudra pas. Mine de rien cela lui fait un petit peu de publicité. Il devrait penser à faire un naufrage canular en plein pacifique en ayant pris soin de prévenir Paris Match avant.
C'est vrai pour un marin qui veut remplacer Isabelle Bourassin il n'y met pas beaucoup de coeur. Un article de temps en temps sur son blog. Il valide un ou 2 commentaires où il lui est demandé gentiment d'aller ramer ailleurs...il y va, et puis plus rien. Peut-être que certains l'ont aperçu s'échouer à la cérémonie du 11 novembre à Joigny...? Il en est capable le bougre entre 2 séances de photos avec Mireille Mathieu et MAM.

Certes on peut commencer ainsi pour prendre une ville à la hussarde. Par contre il faut rapidement enchaîner sur le serrage de cuillère à la louche sinon il y a un sérieux risque de confinement dans l'anonymat.
La caresse du cul des vaches à porté ses fruits en son temps. Mais bon, à force les veaux se rebiffent et les cadennes risquent d'encercler les poignets.
J'éviterais aussi le « casse toi pauv' con ». Un brevet a déjà était déposé mais surtout, c'est d'un vulgaire. Ce n'est pas le genre de réplique qui plairait à Joigny où plus personne n'a voté pour notre Président adoré.
En tous cas il fait tout pour se faire remarquer avec les jeunes icaunais UMP au plus haut niveau de la République. Personnellement si je voulais être Maire je me ferais plutôt remarquer à Joigny. Mais on peut tout excuser à un responsable de la « Soisson mobile » !

Enfin comme l'espérait Frédéric Rousse dans un de ses articles Joigny vogue vers un souffle nouveau tandis que lui surfe encore sur la nouvelle vague. Il est déjà « A bout de souffle ».

Publié dans JOIGNY

Commenter cet article