Chers amis, chères amies

La réponse du conseil d'Etat a mis une partie des Joviniens dans tous ses états. Certains ont été affectés par une décision où rien ne leur était reproché quand d'autres ont explosé de joie par voie de tract avec toute la subtilité d'un AMX 30.
Dans la vie il en est ainsi des malheurs qui font le bonheur des autres. En ce qui concerne le problème posé par  cette fameuse lettre il y a fort à parier qu'il taraude la conscience de la personne ou des personnes qui savent avec certitude.
Il est aussi à espérer que la personne qui a déclenché le recours se pose aussi cette question :

" Est-il moral en politique de se servir d'une action amoral (envoie d'une lettre privée) à des fins électoralistes et personnelles ?"

Et je pose cette même question à toutes les
autres personnes  qui profiteront de ces nouvelles élections.

Cela dit s'il y a de l'émotion engendré par la situation, en aucun cas elle exonère le respect qu'il doit y avoir envers les personnes dans les commentaires. L'accusation sans preuve n'est pas plus acceptable. Je sais très bien que plusieurs noms circulent dans la ville sur le prétendu expéditeur de la lettre. Je les ai bien en tête. Je n'ai pas de preuve.
Si un des lecteur a cette preuve ou une information qui pourrait diriger l'enquête dans telle ou telle direction c'est vers les services de la gendarmerie ou vers le Procureur de la République qu'il faut se tourner.

J'en arrive à ma conclusion. Depuis le début du blog il y a très peu de commentaires que je n'ai pas publié. Je continuerai à ne pas publier ceux qui dépassent le cadre du respect ou ceux qui accusent directement ou sans trop de détour. C'est le cas des 2 derniers commentaires postés dont l'auteur se reconnaîtra facilement.
Le fond est interessent mais la forme n'est pas sans poser de problème. J'entrevoie  2 solutions :
  • S'il y a des preuves sérieuses c'est vers les services nommés plus haut qu'il faut se tourner. Je veux bien poser des questions à ce sujet mais je ne suis pas un enquêteur de police.
  • Ensuite il y a toujours mon adresse mail   lejovinien.masque@free.fr qui est plus discrète. Mais ce blog est lu. Même par la gendarmerie.

Cordialement à tous en souhaitant que tout s'arrange dans l'intérêt des Joviniens.

Le jovinien masqué.